Associations

« Tout le monde devrait recevoir un traitement égal et ne pas être discriminé en fonction de son sexe. »

By mai 11, 2018 juin 6th, 2019 No Comments

Interview de Fatouma CISSE – Association « Le Changement-Mali »

 

L’association « Le CHANGEMENT-Mali » (ACM-EDD) dont le siège est situé à Bamako au Mali, en Afrique, « est un acteur local, impliqué auprès des Maliens et Maliennes qui a pour but de promouvoir des actions en vue d’un changement de mentalité et de comportement au profit du développement et de la protection de l’Egalité de genre » explique Fatouma Cisse, présidente de l’association.

« Par le biais de stratégies d’information, d’éducation et de communication, des actions sont mises en place afin de parvenir à l’élimination de toutes les pratiques culturelles et traditionnelles néfastes et de toutes autres pratiques fondées sur l’idée d’infériorité ou de supériorité de l’un ou l’autre sexe, ou encore sur les rôles stéréotypés de la femme et de l’homme. Notre objectif est de leur donner les mêmes chances dès le départ.

L’Association lutte également sur le terrain contre toutes les formes de violences à l’encontre de la femme et de la jeune fille dont les mutilations génitales féminines.  »

Ce que l’association propose :

• « Nous luttons d’abord contre les disparités entre les sexes. Amener les femmes et les filles à prendre conscience de tous leurs droits et de leurs devoirs, à donner une égale chance aux filles et aux garçons par l’éducation dès la naissance.

• Favoriser la culture de l’équité en droit et devoir par des ateliers, les colloques et les séminaires.

• Inscrire l’EDD (Equité en Droits et en Devoirs) dans les programmes sanitaires auprès des acteurs dans ces domaines par la mise en place de structures nationales et internationales entre les femmes du Mali et les femmes d’ailleurs pour des rencontres et des échanges d’expériences.

• Valoriser le rôle social de la femme et les appuyer à travers des activités génératrices de revenus.

• Les publics avec lesquels nous travaillons sont les hommes et les femmes en milieu rural comme urbain. Les chefs religieux et coutumiers, les communicateurs modernes traditionnels, les universités et associations de défense des droits des femmes et des filles, les écoles maternelles.  »

Ses besoins :

« L’ACM – Mali est une jeune association à la recherche d’un positionnement par rapport à une notoriété et une image de qualité et de solutions innovantes afin de favoriser la culture de l’équité en droit et devoir» continue Fatouma Cisse. « Cela demande des efforts financiers, des ressources adéquates, de l’expertise et du métier, d’où la quête de partenaires extérieurs. Nous avons besoin de supports pour soutenir nos actions et d’un accompagnement afin de mener à bien et à temps nos missions auprès des populations cibles. Besoin de moyens roulants pour nous rendre dans les campagnes auprès des populations rurales, d’illustrations pour des publications d’information destinées à des enfants ainsi que de traductions de celles-ci en bambara, songhoï et en peul. »

Propos receuillis par Virginie Houet pour Equality by Words

Pour plus d’information et/ou proposer votre soutien: equalitybywords@gmail.com ou la page Facebook de l’association :

https://www.facebook.com/Association-LE-Changement-Mali-ACM-1580184658904509/

Photo Intro : Marius Tuyishime