Skip to main content

S’émanciper par l’écriture

et sensibiliser à la protection des droits des femmes

Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la Loterie Nationale, l’ASBL Equality by Words met en œuvre, de 2022 à 2023, un projet pilote nommé « Ecritures Alchimiques » qui consiste à accompagner individuellement, par le coaching et le conseil en développement de projet littéraire, des femmes, victimes de violence, qui souhaitent écrire et publier leur histoire.

Par Y. L. Photographies

Ceci afin de leur permettre, d’une part et grâce à l’écriture, de « déposer » leur parcours douloureux et, d’autre part, de sensibiliser les jeunes, tout comme le grand public, à la question fondamentale de la protection des droits des femmes.

Les objectifs principaux sont triples : émanciper et générer un mieux-être pour les auteures bénéficiaires du projet. Donner une voix aux femmes victimes de violence. Défendre, promouvoir et sensibiliser aux droits des femmes et des petites filles à travers la littérature et la publication de témoignages.

Le nom a été choisi pour signifier la notion de transformation à travers l’écriture. Transformation de l’auteure à travers l’émancipation résiliente que permet l’usage de la plume et transmutation du monde à travers les changements positifs que peut avoir la diffusion d’un témoignage auprès du grand public et des jeunes. Les récits sont conçus de manière autobiographique, romancée ou poétique et peuvent être publiés sous un pseudonyme.

La concrétisation du projet se divise en trois volets : l’écriture du manuscrit finalisé, la publication, et enfin la sensibilisation relative aux thématiques des droits fondamentaux des femmes évoquées dans les livres. Celle-ci prendra place auprès du grand public (conférence de lancement et vente des ouvrages), auprès des jeunes de 5ième et 6ième secondaire (ateliers en classe) et enfin, des professeurs (valises pédagogiques).

Lors de la rédaction, l’accompagnement à l’écriture utilise différents outils afin de soutenir au mieux les auteures : l’écoute active, l’existence d’un espace de parole continu, les concepts de l’écriture expressive ou dite « élaborative », des outils de coaching professionnel, des conseils structurels, etc.

Les bénéfices du projet pour les femmes victimes de violence apparaissent lors de l’accompagnement en écriture et lors de l’aboutissement du projet dans son ensemble. Une boucle se ferme. Un nouvel itinéraire s’ouvre.

En effet, l’écriture permet à de nombreuses écrivantes de « détacher » leur histoire d’elles-mêmes, de transformer « ce qui fût » par l’élaboration narrative, d’utiliser l’écriture comme instrument de résilience, de s’inscrire dans un processus créatif et constructeur tout en développant une vision positive, de se raccrocher à leur part fonctionnelle lorsqu’elles n’ont pas nécessairement envie ou besoin d’écrire les épisodes de vie pénibles ou traumatiques. Et sans les dénier, tout en écrivant autre chose, être invitées à mettre le focus sur leurs forces, leurs apprentissages et leurs réussites passées afin de nourrir une dynamique existentielle.

La participation au projet leur offre, par ailleurs, la possibilité de faire entendre leur voix, de partager leur ressenti, de retrouver de la confiance et de l’estime de soi, de transformer et de faire de leur expérience un levier, acteur de changement positif vers plus d’égalité et de respect des droits des femmes, de devenir actrices d’un monde meilleur plus juste et égalitaire.

Lors de la phase de lancement et de la recherche des auteures bénéficiaires du projet, nous avons reçu de nombreuses demandes d’accompagnement. Certaines personnes intéressées ont déjà intuitivement écrit beaucoup de leur vécu, d’autres ont rédigé quelques lignes. Toutes souhaitent agir afin que leur expérience puisse protéger, anticiper, éviter à d’autres les mêmes épreuves.

Les observations de terrain et le constat de notre ASBL confirment qu’il existe un réel besoin et une profonde envie chez bon nombre de femmes qui ont été victimes de violence de transformer le « plomb » rencontré lors de leur histoire en l’« or » de leur futur. Une alchimie moderne existant par l’écriture de Soi, le partage d’une parole libre et une action concrète, mobilisatrice, génératrice de sens visant à sensibiliser à la protection des droits des femmes et à plus d’Egalité.

Pour l’ASBL Equality by Words, Virginie Houet

equalitybywords@gmail.com

Tous nos remerciements à la Loterie Nationale ainsi qu’à la Fédération Wallonie Bruxelles, et tout particulièrement à Madame la Ministre Bénédicte Linard, Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes, pour leur précieux soutien dans ce projet.

Fédération Wallonie-Bruxelles et Loterie Nationale