Skip to main content
Sorties Littéraires

« Ecrire, c’est guérir autrement »

By janvier 11, 2021janvier 22nd, 2021No Comments

« Au bout de l’impasse, tournez à gauche »

Un témoignage poignant de Brigitte Brumelot Poisson

Dans un récit autobiographique publié par les Editions Médicilline ce 1er janvier 2021, Brigitte Brumelot Poisson, française expatriée à Shanghai et maître Reiki, partage en un message porteur d’espoir et en toute authenticité, quels furent son cheminement intérieur, l’aventure humaine et ses ressentis vécus à travers la maladie. Soignée entre Lyon en France et Shanghai en Chine, elle découvre les possibilités médicinales et les ressources thérapeutiques de chaque culture. A travers ce combat pour la vie, l’auteure embrasse la spiritualité comme un cadeau et raconte combien la reconnexion avec nous-mêmes, avec notre Centre, avec notre Cœur, peut devenir synonyme de guérison.

Le livre :

« En s’expatriant à Shanghai avec son mari et son plus jeune fils, Brigitte est loin de se douter du « voyage » qui l’attend. Un an après son installation, sa dentiste détecte une anomalie, qui se révèle être un cancer ORL. Face à l’impasse de la maladie, Brigitte décide d’être actrice. La route la mène d’une opération à Lyon à la reconstruction en Chine, en alliant médecines occidentales et naturelles.

Elle passe aussi par des fous-rires, des situations saugrenues, la gratitude et les partages authentiques avec ses proches et le personnel médical. L’aventure – avant tout humaine et intérieure – nécessite un virage à gauche, côté cœur, où Brigitte apprend à se reconnecter à elle-même et au monde qui l’entoure. »

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Trois objectifs ont motivé l’écriture de ce livre : le premier fut le désir d’offrir un témoignage aux malades et à leur famille et d’exprimer à mon mari, mes enfants, ma famille, mes amis(ies) ce que j’avais vécu et ressenti au fil de ses années. Le deuxième souhait était de donner espoir aux malades, aux familles et au personnel soignant. Et le troisième, je souhaitais dire « Merci » à tous ceux et celles qui ont partagé cette tranche de vie. 

Très peu de temps après l’annonce de ma maladie et avant même l’opération, j’ai su que je devrais faire quelque chose de cette « Aventure », même si je n’en étais qu’au tout début. Cependant, je ne savais pas ni comment, ni avec qui, ni la forme que cela prendrait. Seulement une évidence : il faudrait en faire quelque chose. Au cours de mon rapatriement en France, mon voyage avait tellement été cocasse que je m’étais dit que je pourrais en écrire un livre. C’est beaucoup plus tard que l’idée s’est imposée, en 2018, soit trois ans après l’intervention chirurgicale.

Quels sont les messages clés que vous souhaitez transmettre au public à travers la narration de votre expérience de vie ?

Brigitte Brumelot Poisson

Pour moi le message le plus fort est celui-ci : Même dans les situations les plus difficiles, il y a toujours des moments magiques, de la lumière. Il faut juste apprendre à les identifier. 

Il y a aussi la collaboration complémentaire que devrait avoir systématiquement la médecine occidentale et la médecine holistique qu’elle soit Ayurvédique, Traditionnelle Chinoise, Energétique et pourquoi pas même un doux mélange de tout cela. Conjointement, elles apportent supports et bienfaits.

D’un point de vue encore plus personnel, devenir acteur de sa guérison est pour moi une démarche essentielle. C’est dans les premiers pas de sa prise en charge, dans les actions que l’on commence à dire « Oui » à la Vie. 

Que vous a apporté l’écriture de ce récit autobiographique ?

Beaucoup de choses !

– De très belles rencontres humaines (et ce dans toutes les situations vécues : lors de mes différentes prises en charge médicales, lors de mon séjour en France et lors de mon retour en Chine, à l’écriture de mon livre et jusqu’à sa publication). 

– Des apprentissages, comme la patience, accepter de se faire accompagner (tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin …) ne jamais perdre espoir, ne pas abandonner.

– Regarder le chemin parcouru, prendre du temps pour soi, se poser et identifier les étapes franchies.

De faire face à ses émotions, et cela est loin d’être facile car l’écriture les fait toutes revisiter.

– Guérir encore un peu plus et autrement, car c’est aussi une façon d’aller à la rencontre de soi. Oser exprimer qui je suis, faire face à mes peurs du jugement.

– Ecrire le point final de cette période.

Comment avez-vous vécu le processus d’écriture de ce livre ?

Je ne me suis jamais imposé un rythme d’écriture. Je voulais que l’envie de prendre le crayon vienne spontanément. Quand je me posais, généralement, les phrases coulaient toutes seules sur le papier.

J’ai écrit mon livre à l’ancienne : papier et crayon. Je n’ai jamais envisagé de le faire autrement que comme cela. De cette manière, j’avais la sensation d’accéder à une plus grande authenticité et je pouvais mesurer la valeur des mots. Certaines fois même, le fait de pouvoir raturer, rayer, corriger était libérateur.

Et puis tout au long du parcours les émotions : il y a eu la colère, la peur, la tristesse, le pardon, la reconnaissance. Et tout cela prend du temps pour les identifier, les regarder, les laisser vivre et quelques fois même pour certaines d’entre elles, s’envoler. Dans ces moments précis, j’ai compris O combien la présence de Virginie Houet, ma coach en développement de projet littéraire, était juste indispensable. 

Avez-vous le sentiment qu’une transformation intérieure positive s’est opérée au travers et grâce à l’écriture de ce livre ?

Oui bien-sûr ! Comme une étoile avec plusieurs branches :

– Oser m’exprimer, me dévoiler un peu plus.

– Découvrir qui je suis et ou comment je vois, sens, touche, goûte, aborde, les expériences de la vie.

– M’apercevoir qu’il y a toujours une solution et que mes craintes, mes peurs, mes doutes n’étaient peut-être pas fondés et que faire confiance à la vie est essentiel.

– Savoir trouver le côté positif des évènements. (C’est un vrai exercice d’entrainement !)

Pourquoi souhaitez-vous faire une donation de la moitié de vos droits d’auteurs à l’organisation Equality by Words ?

J’ai tout de suite ressenti le besoin d’être accompagnée dans le cadre de mon projet littéraire pour plusieurs raisons, d’abord car je n’avais jamais écrit et je ne savais pas si mon style d’écriture pouvait « tenir la route » ensuite pour valider que je garderai bien tout au long de l’écriture les trois objectifs (cités ci-haut) que je m’étais fixés.

Sur ma route, par le biais de mon réseau personnel est apparu Virginie Houet, ex-journaliste. J’avais la sensation que du fait de son parcours, Virginie pourrait me comprendre dans plusieurs aspects de ma vie. Notre premier contact a eu lieu en fin d’année scolaire 2018, quelques jours avant son retour en Belgique.

Au-delà de ses compétences professionnelles, ce qui m’a interpellé chez Virginie, c’est son empathie, sa loyauté, et la douceur de sa voix.  Elle m’a offert son regard de professionnelle, son écoute, sans compter son temps, alors rien de plus évident que de la remercier en soutenant Equality by words, l’asbl qu’elle a originellement fondée.

Même si j’ai écrit ce livre par moi-même, avec mes mots, c’est comme si nous l’avions écrit à quatre mains. Sans Virginie, ses encouragements, son respect pour les moments de digestion des évènements qu’engendraient l’écriture du livre, je ne sais pas s’il aurait vu le jour tant cela a été challengeant pour moi à différents moments.

Ensuite, parce que la mission de l’incubateur : « Réunir et accompagner ceux qui veulent être acteurs » résume parfaitement ce que j’ai vécu depuis le début de cette aventure.

Et enfin car je souhaiterais donner la possibilité, à mon tour, à d’autres femmes de faire entendre leur voix par le biais de l’écriture. Par ailleurs, pour l’avoir expérimentée, l’écriture d’un livre peut avoir un réel effet thérapeutique.

Pour trouver l’ouvrage :

http://www.medicilline.com/accueil/80-au-bout-de-l-impasse-tournez-a-gauche-9782492552007.html

Il est actuellement disponible à la commande dans toutes les libraires de France et de Belgique et le sera également, d’ici le 20 janvier, dans les sites de vente/ libraires en ligne.

Couverture : Marion Sanze, Graphiste et Illustratrice

Correction et révision : Christel Visée, Traductrice et Correctrice

https://www.linkedin.com/in/christel-vis%C3%A9e-083588b5/

Plus d’information :

equalitybywords@gmail.com

©Tous droits réservés