Avec le soutien de
la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Loterie Nationale

Fédération Wallonie-Bruxelles et Loterie Nationale

Le Projet « Ecritures Alchimiques »

S’émanciper par l’écriture et sensibiliser à la protection des droits des femmes

Le projet consiste à accompagner, individuellement, par le coaching et le conseil en développement de projet littéraire, des femmes victimes de violence qui souhaitent écrire et publier leur histoire. Ceci afin de leur permettre, d’une part et grâce à l’écriture expressive et/ou élaborative, de « déposer » leur parcours douloureux et, d’autre part, de sensibiliser par leur témoignage les jeunes et le grand public, à la question fondamentale de la protection des droits des femmes.

Le nom du projet « Ecritures Alchimiques » a été choisi pour signifier la notion de transformation à travers l’écriture. Transformation, d’une part, de l’auteure à travers l’émancipation résiliente que permet l’écriture et, d’autre part, du monde à travers l’impact que peut avoir la publication d’un témoignage relatif à la question des droits des femmes auprès du grand public et tout particulièrement des jeunes. Selon l’inspiration de l’auteure, les récits peuvent être présentés de manière autobiographique, romancée ou poétique.

Structure

La mise en œuvre du projet se divise en trois volets :

  • la phase d’écriture des témoignages comprenant la réalisation des manuscrits finalisés et prêts à être publiés,
  • la publication des manuscrits,
  • la phase de sensibilisation relative aux thématiques des droits des femmes évoquées dans les livres auprès du grand public (conférence de lancement et les ventes des livres), des jeunes de cinquième et sixième secondaire (ateliers en classe) et enfin, des professeurs (valises pédagogiques).

Les impacts visés

  • Défendre et promouvoir les droits des femmes et des petites filles à travers la littérature et la publication de témoignages.
  • Emanciper et générer du mieux-être pour les auteures bénéficiaires du projet.
  • Donner une voix aux femmes victimes de violence – libérer la parole. Rendre le débat public, leur permettre une reconnaissance.
  • Sensibiliser les jeunes aux thématiques centrales relatives aux droits des femmes évoquées dans les livres et qui feront l’objet d’ateliers spécifiques et de valises pédagogiques à destination des professeurs.
  • Accroître l’intérêt des jeunes pour la lecture à travers la découverte de témoignages et d’autres expériences de vie. Comprendre combien la lecture permet de développer ses facultés d’empathie et une perception authentique d’autres vécus.
  • Conscientiser, sensibiliser et informer le grand public, à travers la lecture de l’ouvrage, à la question de la protection des droits humains et tout particulièrement des droits des femmes.
  • Promouvoir les arts et les lettres, la création littéraire et la littérature féminine francophone belge.
  • Lutter contre le racisme à travers une meilleure compréhension des cultures et de la diversité.
  • Promouvoir l’égalité, tout particulièrement l’égalité entre les femmes et les hommes et lutter contre les discriminations multiples fondées sur le sexe, la race ou l’origine ethnique, la religion ou les convictions, le handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle.
  • Générer de la création artistique et, autour des livres publiés, de l’échange, de la réflexion autour des thématiques liées à l’égalité des chances et à l’égalité entre les hommes et les femmes.

Pour toute information

Virginie Houet – Chargée de projet

04 93 68 73 91 – equalitybywords@gmail.com