Skip to main content
Sorties Littéraires

Interview de Jen Vanout, auteure du roman biographique « Unique »

By novembre 10, 2023No Comments

Dans le cadre du projet Ecritures Alchimiques soutenu par la Fédération Wallonie Bruxelles et la Loterie Nationale, l’ASBL Equality by Words a accompagné l’auteure Jen Vanout dans l’écriture et la publication de son livre Unique. Un roman biographique touchant, bouleversant et généreux dont la thématique centrale s’articule autour du harcèlement scolaire et de ses effets néfastes. Ce phénomène, toujours très répandu dans les écoles, bafoue le droit fondamental au respect, à la sûreté de leur personne ainsi qu’à l‘intégrité physique et psychique des jeunes qui le subissent.

Comment avez-vous vécu le processus d’écriture ?

Le livre Unique, représente plus d’une année de réflexion sur mon passé, sur mes blessures dissimulées.  Les années avançant, une sorte d’urgence occupait de plus en plus mes pensées, un besoin de me sentir apaisée.

J’ai dû prendre le temps en luttant contre cette habitude d’avancer coûte que coûte en cachant mes faiblesses. Tracer ma ligne de vie pour ensuite confier mes émotions sur le papier et combler mon besoin d’exister, tellement légitime après cinquante années de vie à douter.

Le premier jet d’Unique était brut, débordant de colère et d’incompréhension. Les mots coulaient sans trop d’effort. Ce besoin de raconter ce que j’ai traversé, ce que l’on m’a fait, était primordial pour me permettre de redresser la tête et de soulager mon cœur.

A chaque relecture, à chaque réécriture, je me suis rendue compte qu’une prise de conscience sur la petite fille, l’adolescente et la femme que j’ai été laissait place à un cri du cœur de la femme que je suis devenue.

L’accompagnement de l’équipe d’Equality by Words, m’a aidée à aller au fond des choses pour ne rien regretter et je leur en suis vraiment reconnaissante.

En quoi cette écriture vous fut-elle bénéfique ?

Pour moi, cette écriture de soi est une thérapie. Pas après pas, ces choix que je me reprochais me sont apparus comme étant la seule solution possible à l’époque. Se pardonner apporte de l’assurance et permet de continuer vers d’autres combats. En ce qui me concerne, il semble que ce soit l’amour de soi. Apprendre à m’écouter et avancer dans mon épanouissement personnel. Aujourd’hui, j’ose plus. J’ai d’autres projets d’écriture et un besoin de choisir mon chemin en fonction de mes envies. De m’épanouir tout simplement.

L’écriture alchimique m’a fait vivre de merveilleuses rencontres, des petites fées placées sur mon épaule, magiques et bienveillantes. Des guerrières au grand cœur, inspirantes et belles au plus profond d’elles-mêmes. Elles partageront la suite de mes aventures car je décide de les emmener avec moi.

Pourquoi avoir choisi cette thématique principale du harcèlement scolaire ?

Je reste révoltée face au harcèlement. C’est une injustice que j’ai choisi de fuir à dix-huit ans, abandonnant mes études. Mon parcours de vie, ma confiance en moi, mes choix s’en sont trouvés modifiés. A présent, je m’y retrouve confrontée en tant que maman.

Il est inadmissible de vivre dans la terreur chaque jour d’école. Souffrir du regard des autres, subir le rejet, les coups et se renfermer sur soi. N’oublions pas que nos enfants sont les adultes de demain.

Il m’est important de mettre en avant les personnes qui peuvent apporter les outils pour répondre à ce fléau.

Quels sont les messages que vous souhaitez transmettre par ce roman ?

Je désire dire l’importance de se chouchouter, d’être en accord avec ses valeurs lors des choix de vie qui se présentent car l’amour de soi vous conduit vers la bonne destination.

Ne pas oublier qu’il est impossible d’être aimé de tous mais ce n’est pas pour autant que vous ne valez rien. Elevez vos enfants en les faisant grandir tout en respectant les autres mais en leur disant à quel point ils sont Uniques.

Propos recueillis par Virginie Houet

Où trouver le livre ? En ligne via ce lien et dans toutes les librairies : https://www.publier-un-livre.com/fr/le-livre-en-papier/3629-unique

Rejoignez-nous le 17 novembre à 19H30 pour rencontrer Jen Vanout et échanger autour de son livre et du pouvoir transformateur de l’écriture ainsi qu’au sujet du harcèlement scolaire avec Geneviève Smal (créatrice des jeux de répartie Takkatak) et Virginie Leduc (fondatrice du projet/site stopharcèlement.eu). Présentation de la soirée par Virginie Hess.

« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »

« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. »

Articles 3 et 5 de la Déclaration universelle des droits de l’homme